Méthodes d’extraction

Il existe plusieurs méthodes permettant l’extraction des trésors aromatiques que nous vous offrons. Voici une brève description de celles-ci.

La distillation à vapeur d’eau

La méthode d’extraction la plus utilisée est la distillation à la vapeur d’eau. Ce procédé consiste à faire passer de la vapeur à travers une cuve remplie de plantes et par entrainement et permet d’en capture les molécules aromatiques. On obtient par condensation l’huile essentielle et l’eau florale (hydrolat) qu’il faudra séparer par différence de densité, à l’aide d’un essencier ou d’un vase florentin.

L’expression à froid

Cette méthode d’extraction est utilisée uniquement pour les zestes d’agrumes. L’huile essentielle (nommée « essence ») est contenue dans de minuscules poches situées sur la peau du fruit. Un système mécanique sépare l’huile essentielle contenue dans la peau (autrefois par grattage et pressage, aujourd’hui par grattage et extraction à l’aide d’une centrifugeuse) et le jus du fruit.

L’absolue

Procédé d’extraction qui consiste à faire macérer sous vide les matières premières (de mimosa, jasmin, violette…), dans des solvants volatils (hexane, etc.) qui, après évaporation, donnent une pâte très aromatique appelée « concrète ». Après dilution de celle-ci dans l’alcool éthylique, cette solution est filtrée pour éliminer les cires et enfin concentrée par distillation sous pression réduite afin d’éliminer l’alcool. Le produit final ainsi obtenu est « l’absolue », véritable trésor aromatique utilisé en parfumerie naturelle.

L’enfleurage

L’enfleurage à chaud est utilisé avec des pétales de fleurs moyennement fragiles (rose, par exemple) qui sont plongés dans un bain de graisse animale chauffée à plusieurs reprises. Lorsque les fleurs ont livré toute leur essence, elles sont enlevées et remplacées par d’autres, et ce, jusqu’à l’obtention d’une graisse saturée. On obtient ainsi une « pommade » d’enfleurage qui pourra être utilisée comme parfum solide.
L’enfleurage à froid est utilisé avec des pétales de fleurs fragiles (jasmin, par exemple). Le principe est identique, mais les pétales sont disposés sur une plaque de graisse froide. Cette méthode n’est pratiquement plus utilisée aujourd’hui, car trop coûteuse.

L’extrait Co2

L’originalité de cette technique repose sur le solvant CO2 (dioxyde de carbone) qui est inerte chimiquement, naturel, non toxique et bon marché. Cette méthode d’extraction est très intéressante, mais est coûteuse et ne donne pas les mêmes notes olfactives que les huiles essentielles. Cette technique est de plus en plus utilisée dans l’industrie des arômes alimentaires.

A noter : Il est important de noter qu’une même espèce de plante donnera une huile essentielle ayant un chémotype différent selon le pays où elle pousse (autre terroir = climat, altitude et sol différent). Le chémotype est le profil moléculaire de chaque plante.
Par exemple : le romarin officinal aura une concentration plus élevée de cinéole au Maroc, de camphre en Espagne et de verbénone en France ou en Afrique du Sud.

DIFFÉRENCE ENTRE QUALITÉS ARTISANALE & INDUSTRIELLE

Les huiles essentielles Divine Essence® proviennent, pour la plupart, de petits producteurs artisans qui pratiquent la distillation artisanale en suivant les règles de l’art, avec amour et un savoir-faire ancestral.

Distillation artisanale :

Plantes aromatiques certifiées biologiques ou d’origine sauvage (matière première de la plus haute qualité).

La distillation est plus longue et dure selon le temps réglementaire pour obtenir une huile essentielle de qualité contenant toutes les fractions aromatiques recherchées. Elle est effectuée lentement, à basse pression et à la plus faible température possible.

Distillation industrielle :

Plantes aromatiques de culture conventionnelle (matières premières arrosées avec des produits chimiques solubles dans l’eau tels que pesticides, herbicides, fongicides, etc.)

La distillation plus courte donne une huile essentielle qui contient des fractions aromatiques incomplètes. Elle est effectuée rapidement à haute pression et à haute température. La distillation est ainsi « forcée », donc, l’huile essentielle obtenue est de moindre qualité, et possiblement contaminée par des produits d’arrosages chimiques.

Le temps de distillation varie au cas par cas selon la plante. Par exemple : La distillation artisanale des fleurs de lavande dure environ 90 minutes tandis que celle du clou de girofle peut durer jusqu’à 24 heures en temps continu.

Infolettre

Ensemble partageons notre passion! Recevez conseils, recettes et offres exclusives.